Archive pour 'Boulot boulot dodo'

MOMO-NIK-TA-MERE

Dans le bahut, on a 2 CPE.

L’une est formidable, c’est un peu la superwoman des surveillantes, tu vois, celle qui vient à la rescousse de la veuve et des orphelins. T’as un problème avec un élève, elle est là, te soutient, et s’assure que l’élève reparte sur de bonnes bases.

MOMO-NIK-TA-MERE dans Bordel de crotte de zut ! justice-wonder-woman7-254x300

 

Puis, il y a  Mo-Nik.

 

lazy_woman-300x196 dans Boulot boulot dodo

 

Momo, pour la décrire concrètement, est au bureau de vie scolaire ce qu’un bouton de fièvre est à tes lèvres : moche, inutile, et ça te fait grave chier !

Mais le pire du pire du pire, c’est que Momo, on lui voit ses racines.

Bref, hier, j’arrive en mode mémère au bahut, trainant un cartable qui doit faire le triple de mon poids, ainsi qu’une crève qui fait de moi une championne d’apné. Là voilà qu’elle arrive la Momo, et qu’elle m’accueille avec sa légendaire sympathie:

- Dis, c’est toi qui as viré un élève de cours lundi dernier ?

- Bonjour. Oui, effectivement, c’est moi.

Petit flashback : Lundi soir, devoir surveillé avec ma classe de 2nde Cas-Soss. Dix minutes avant la fin de l’heure, Tête-de-Lard explose de rire. Il rigole nettement moins quand il voit que j’ajoute une croix dans mon cahier, en face de son prénom.

- Hé, pourquoi vous me mettez une croix ?

- Parce que putain, tu me saoules grave l’as mérité, point barre.

- Schkreufniania

- Quoi ?

- Rien. J’vous parle pas, alors m’parlez pas non plus !

- J’te parle si j’veux d’abord ! Et maintenant, tu prends tes affaires, et tu vas au bureau de vie scolaire ! Têtàclak, tu l’accompagnes.

Retour sur le présent. Gros plan sur Momo.

1050679-Grumpy-Old-Woman-Smoking-A-Cigarette-Over-Coffee-Poster-Art-Print-300x270

- Oui, et tu n’es pas sans savoir que quand tu vires un élève, celui qui l’a accompagné revient avec un mot des surveillants, tu le sais ça quand même ?

- Evidemment, et comme il est revenu sans, c’est la raison pour laquelle je suis allée voir les surveillants à la fin de l’heure et j’ai rédigé un rapport d’incident.

- Nan mais quand même, tu connais le réglement intérieur ! Tu sais bien ce qu’il dit par rapport aux exclusions ?

- Oui, mais d’une, j’ai déjà viré des élèves et non les mots des surveillants ne sont pas systématiques. De deux, si tu veux qu’on parle du réglement, faudra qu’on m’explique pourquoi il est écrit qu’on ne doit pas accepter les élèves après 10 minutes de retard, et que vous nous les envoyez quand même avec une autorisation d’entrer en cours ?

Elle en menait pas large, la Momo, hi hi, elle s’attendait pas trop à ce que je lui renvoie ça dans sa tronche de morue défraichie.

- Ca ne devrait pas se faire. Mais tu peux les refuser, aussi.

Voilà, j’en avais plein le nez, puis plein le doigt, et voilà qu’elle a réussi à m’en mettre plein le cul !!!

Depuis, dans cette même classe, une collègue a eu un problème avec un élève qui lui a jeté une paire de ciseaux alors qu’elle lui avait simplement demandé de venir s’asseoir devant. La Momo a reçu l’élève dans son bureau pendant 3 heures, et lui a demandé une expression écrite sur l’origine de son geste.

Bizarre, je croyais que le réglement stipulait de tout élève qui était une menace pour quiconque devait faire l’objet d’une exclusion définitive, non pas d’une dissertation…

 

Chaud cacao

Je viens de vivre la journée la plus improbable de ma vie.

D’une, parce que je suis arrivée au travail avec 2 heures d’avance à mon cours pour trainer sur ventes-privées bosser.

De deux, parce que je n’ai pas mangé un seul carré de chocolat de la journée.

(Ce qui est un exploit pour ceux qui connaissent mon addiction au chocolat.)

( Ma trousse en est la preuve même)

milka.bmp

Et donc aujourd’hui, un élève me dit qu’il a compris le message subliminal de la trousse Milka et qu’ils sont en train de concocter ZE surprise pour Noël.

- Euh, tu comptes quand même pas ramener LA vache Milka de la télé quand même, hein ? (parce que je suis pas sûre que le proviseur, il serait d’accord)

- Non, non… Quoiqu’en même temps, ça pourrait être sympa… Tout ce que j’peux vous dire, c’est qu’on est en train de monter un truc énorme pour vous.

- Enfin pas trop énorme non plus, parce que j’ai pas trop de thunes, dit un autre élève en rigolant.

J’ai pas osé leur dire que j’étais au régime.

Puis, quelques minutes plus tard, un élève me donne une feuille.

-Tenez Madame, c’est pour vous.

photo0172.jpg

Je déplie la feuille, m’attendant à trouver une prose louant mes qualités d’enseignante, que je suis devenue son gourou spirituel, me faisant la promesse éternelle de ne plus jamais prophérer de blasphèmes sur la langue de Shakespeare, bannissant les « De toute façon, l’anglais ça sert à rien ! » et autre « J’m'en bats les couilles des verbes irréguliers ! »

Limite il va être de mon devoir de le dissuader de se tatouer sur l’avant-bras « Je kiffe grave ma prof d’anglais  »

hearttattoo24.jpg

 

J’ouvre, et…

 

photo0173.jpg

 

( Je fais bien la prof qui rumine et qui masque sa déception, non ?)

Du coup, je ne sais pas comment je dois le prendre : est-ce une invitation à jouer à Mario Party après les cours ? Me suggère t-il de me laisser pousser la moustache ? De troquer mes jupes contre une bonne vieille salopette ?

Je rentre chez moi, perdue dans mes pensées, tentant en vain de décrypter le message caché derrière ce dessin, quand mon portable sonne.

- Bonjour, je suis bien chez Trucbidulle ?

- Non, vous faites erreur.

- Ah. Parce que c’est la centrale qui m’a donné votre numéro de téléphone.

- Ils ont dû faire erreur. Au revoir Monsieur.

- C’est bizarre quand même… Vous êtes de quelle région ?

- De Bretagne.

- De Bretagne ? Parce que je dois appeler une personne en Ardèche.

- Ah ok.

- Bon ben je vais rappeler la centrale alors…Bonne soirée. Et désolé pour le dérangement.

- C’est pas grave. Au revoir !

5 minutes + tard, je reçois un SMS.

« Dsl pr talr javai inversè 2 num, vs avez 1 belle voix au fone, jsui pa contre 2 faire connaissance… Moi c Rayan 2 marseille et vous ? »

 » Moi, c’est mariée avec 3 enfants »

Depuis, plus de nouvelles…

 

Dommage, j’aurais bien aimé lui demander comment interpréter l’oeuvre iconographique de mon élève.

Mister B2 et sa conscience

Récemment, on a travaillé sur le thème de la famille avec mes 2ndes câbleurs réseaux.

(Après presque 8 semaines passées ensemble, je suis en mesure de vous informer que c’est officiellement ma classe chouchoute 2011-2012)

Bref, eux, je les surkiffe, un truc de gueudin.

D’ailleurs, j’en ai même fait part à mes 2ndes EDF (qui eux, pour le coup, sont ma classe cacabeurk 2011-2012)

- Hé m’dame, faut faire quoi pour être vos chouchous nous aussi ?

- (moi, mentalement) :Mmmm, chais pas moi, peut-être vous faire euthanasier ?

Mes cableurs réseaux, eux, ils sont chou. Sauf un qui a envoyé chier une de mes collègues quand celle-ci lui a demandé dans le couloir s’il ne se foutait pas un peu de sa gueule par hasard, et que ce dernier ait répondu « Si, un peu. »

( Insolent, mais honnête.)

Mais dans l’ensemble, ça va, ils sont choupis tout plein.

Excepté Mister B2, mais ça, c’est pas nouveau. D’ailleurs, il a encore eu l’occasion de me hérisser les poils du nez alors que j’annonçais gaiement qu’on allait visionner un court extrait d’une vidéo pour illustrer toute notre séquence sur la famille.

- (mes chouchous): Ouaaaaaais !

- (moi):   Et voici un questionnaire à remplir à l’issue de la vidéo. Ainsi qu’une expression écrite car il faudra raconter la fin de l’histoire.

- (mes chouchous): Hoooooooo…

Je sors mon matos (un disque dur externe) et je n’ai pas le temps de le brancher que les élèves me chambrent gentiment:

- Ouh là là Madame, c’est pas bien de pirater des films !

- Effectivement, et d’ailleurs, si ça pose des cas de conscience à quiconque, on peut aussi ne pas visionner la vidéo et faire des activités grammaticlaes dans le livre ?

- (chouchous): Oh nooooon, et pis, c’est pas nous qu’on vous dénoncera M’dame.

- (Mister B2, au 1er rang): Euh, rassurez-moi, c’est une blague ?

- Oui, rassure-toi, on va bien la regarder la vidéo.

- (Mister B2): Nan, mais je veux dire, vous téléchargez bien légalement, hein ?

- Heu….non. Pourquoi ?

Pause: Déjà qu’on doit acheter nous mêmes nos punaises et nos patafix car à l’intendance, c’est restrictions budgétaires donc les affiches et les exposés de tes élèves, t’es bien gentille, mais tu te démerdes pour les accrocher avec tes fournitures. Qu’en plus, quand la photocopieuse est en panne (autant dire tous les jours), ben certains collègues se résignent à payer 60 euros pour pouvoir photocopier dans des copyrooms privés. Que je me suis résignée à acheter mon propre lecteur CD il y a 2 ans car on n’avait que 3 lecteurs pour 9 profs. Alors je ne vais pas aller payer encore par-dessus. Bien sûr, je pourrais utiliser le vidéoprojecteur qui est dans la classe, sauf que le lycée a bloqué l’accès à tellement de sites internet que de toute façon, à moins d’avoir ta vidéo sur clé USB, tu ne peux pas faire grand-chose autrement.

- (Mister B2): Mais vous n’avez pas le droit, vous le savez ?

- (Moi): (Oh hé, briseur d’ovaires, réjouis-toi que je brave les interdits au péril de ma liberté pour étancher ta soif d’apprendre, sale petit ingrat.) Oui, je sais, mais c’est quoi la différence entre enregistrer une vidéo sur un magnétoscope et enregistrer une vidéo sur internet ?

- (Casse-burnes, alias Mister B2, en panique, prêt à se lever de sa chaise): Mais vous n’avez pas le droit de diffuser ! C’est interdit par la loi !

- (mes chouchous): Oh vas-y, tais-toi !

(Oui, vas-y, ta gueule tais-toi!!!)

- (Moi): De toute façon, c’est une juste vidéo sur Youtube, y’a pas mort d’homme non plus.

- (Casse-burnes): Ah bah si c’est Youtube, ça va alors…

Purée, elle va être longue l’année avec lui….

(En attendant, je me marre sous mon fond de teint quand il est venu me voir à la fin du cours pour se plaindre des projectiles qu’il a reçus pendant le cours. Limite j’ai envie de découper ma gomme en petits morceaux et de devenir le fournisseur officiel des détracteurs de Mister B2…Pas de doute, ce sont définitivement mes chouchous ^^)

Et voilà l’objet de la discorde. Enjoy !

Image de prévisualisation YouTube

Miss Tasspé et Mister B2

Cette année, j’ai l’immense privilège de vous présenter Miss Tasspé, élève de 2nde secrétariat et Mister B2, élève de câblage réseau.

Miss Tasspé:  Comme toute élève de secrétariat qui se respecte, Miss Tasspé développe son muscle lingual en bavardant encore et encore. C’est que le début, d’accord d’accord. Du haut de ses 15 piges, c’est une vraie tête à claques. J’te jure, elle m’a tellement grave vénère la dernière fois que j’ai failli lui choper une touffe de cheveux pour en faire une poupée vaudoue sur laquelle je défoulerai mes nerfs avec une bonne séance d’acupuncture. En plus, elle a des bouclettes façon Nelly Olson, la biatch de la petite maison dans la prairie. Et un appareil dentaire (que j’ai envie de lui faire bouffer quand elle lève les yeux au ciel dès que je lui demande aimablement de bien vouloir cesser de pipeletter). Lundi dernier, Miss Tasspé est arrivée avec 15 minutes de retard après avoir fait un tour par l’infirmerie. Elle rentre, sans frapper, sans s’excuser, et sans un bonjour. Parce que ça lui défiserait ses anglaises d’être polie, tu vois.

Puis, après avoir sorti sa trousse et son cahier (qui lui sert plutôt d’oreiller), là voilà qui se fait une séance manucure avec la pointe de son compas et bavarde avec sa voisine. Tu lui demandes de se taire, tout en te rappelant mentalement qu’il est strictement interdit d’après le réglement du lycée de planter une pointe de compas dans les yeux d’une élève.

Après la correction du contrôle, on fait un peu de civi sur la Nouvelle-Zélande. Et là, Miss Tasspé est crispée sur sa table, la tête posée sur son oreiller cahier, et ne prend aucune note de ce que je me casse le cul à écrire au tableau. Bon, visiblement, elle souffre, c’est pas du chiqué. Ou sinon, elle mériterait un Oscar. Je laisse couler.

5 minutes plus tard, le mal de ventre a visiblement disparu puisque je la surprends à rire avec son voisin de derrière.

- Mmm, pour écrire, t’es malade, par contre dès qu’il s’agit de rire, tu n’as plus mal !

- Ouais, j’aime bien rigoler, moi !

- Par contre, ça ne te dispense pas d’écrire le cours.

- Bah quoi ? J’ai bien l’droit d’avoir mal au ventre quand même !

- Et t’as surtout le droit de fermer ta putain de grande gueule !!!

Bon, en vrai, j’ai pas dit ça. Mais j’aurais drôlement aimé !

Au lieu de ça, j’ai dû me contenter d’un :

- Et t’as aussi le droit de te taire. Et d’arrêter de me répondre. C’est ce qu’on appelle « le respect » et c’est pas inné pour certaines…

- Genre…qu’elle rétorque en sourcillant.

Elle réveille mon côté Dexter et je chasse l’image des sacs poubelles jetés dans la Manche après l’avoir disséquée avec sa putain de pointe de compas Maped.

PétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétassePétasse.

Vendredi, c’est la réunion parents-profs, j’ai hâte de voir la tronche des darons de ce mollusque à frisettes.

Mister B2: Alors là, voici un personnage haut en couleurs (bien qu’il soit aussi pâle qu’un cachet d’aspirine). Surtout, il ne faut pas écorcher son prénom sous peine de le voir exploser une durite. Ben oui, « André-i », c’est tout de même pas pareil que « Andreille », bordel ! Quand lors du premier cours, je leur ai annoncé qu’en senconde pro, on faisait du A2 pour atteindre progressivement le niveau B1 (des niveaux établis par je-ne-sais-qui-mais-dont-le-but-ultime-est-de-nous-emmerder ), Andreille André-i s’est indigné en décrétant que lui de toute façon, il avait déjà le niveau B1, voire même B2.

Et pourquoi pas B45, tant qu’on y est, hein ?

Parce qu’à la première écoute d’un dialogue où des gens se présentaient en anglais, il a pas été fichu de me dire que Jack, il avait 21 ans, et non pas 17 ans comme il l’a annoncé lors de la correction.

Il s’est vautré, je jubile. Je prends sur moi pour ne pas lui dire « Ben dis donc, t’es sûr d’avoir le B2 ? »

Au cours suivant, il perd patience lors d’un exo.

- Pfffff, c’est d’un facile ! On fait quoi quand on s’ennuie ?

- Dis donc, t’es sûr au moins de ce que t’as écrit ? Parce que je te rappelle que même des exercices faciles, tu peux faire des erreurs comme la dernière fois.

- Moi ? Une erreur ? Je ne crois pas.

- Si.

- A quel moment ?

-Avec l’âge de Jack.

- Non , j’ai trouvé son âge. Vous devez confondre.

Non, je confonds pas, ptit couillon.

Et là, je viens de corriger sa copie après leur avoir donné un contrôle de niveau 6ème, et il n’a eu que 14/20.

J’ai jamais autant eu hâte de rendre leurs contrôles aux élèves ! Vivement demain !!!

Rentrée

Y’a deux choses qui me rendent maussade dans la vie: les impôts, et la rentrée.

En plus, Pépette rentre en 6ème, et les parents doivent assister toute la matinée à la présentation du collège, des profs, patati patata…

Dans le même temps (bah oui, sinon c’est pas drôle), mon proviseur nous attend dans l’amphi du bahut pour parler des résultats aux exams, des projets de l’établissement, patati patata…

(alors que nous, on s’en bat les ovaires, tout c’qu’on attend, c’est d’faire la fête recevoir nos emplois du temps)

Pour ménager le suspense jusqu’au bout, tel un Benjamin Castaldi mettant 3heures pour annoncer le nom du candidat éliminé, notre proviseur garde le meilleur pour la fin et nous fait part d’une excellente nouvelle qui me réchauffe le coeur.

Attention, c’est du lourd de chez méga lourd.

J’ai failli en attraper une double crise cardiaque.

Les photocopieuses fonctionnent.

VE-RI-DI-QUE.

“Le dépanneur est venu hier, ils les a réparées, et elles sont en parfait état de marche”.

Allélujah.

Deuxième bonne nouvelle, et là aussi c’est du lourd:

Les profs d’anglais vont avoir droit à leurs lecteurs cd !!!

Bon, ça va juste faire 2 ans qu’on attend, qu’on avait 3 lecteurs K7 pour 8 profs d’anglais et 2 d’italien. Et qu’aujourd’hui, les manuels n’utlisent que des méthodes CD, donc nos magnétos étaient inutiles. Bien qu’on ait passé une commande l’année dernière et l’année d’avant, on attend toujours notre matos. On a même dit qu’on pouvait reporter la création d’un labo de langues et privilégier l’achat de lecteurs-CD.  Mais rien. Pas de lecteurs Cd à l’horizon, tant et si bien que j’avais fini par acheter mon propre lecteur CD; mais vu l’usage quotidien, le déplacement de salle en salle, le pauvre rend l’âme (il met 10 minutes à détecter le CD…et c’est long 10 minutes devant une classe d’élèves qui ont les yeux braqués sur vous en train de galérer à faire fonctionner ce put*in de bidulle de m*rde !!!)

Tout ça de bonnes nouvelles dans la même matinée, une question se pose :

Where is Brian the piège ?

Deux heures plus tard, je me rends à la photocopy room…

 

 photo0151.jpgphoto0152.jpg

Sur 4 photocopieuses, 3 sont en panne (bourrage papier toutes les 2 copies)

 

Puis, quand j’ai voulu impimer un document depuis l’ordi :

photo0153.jpg

Finalement, y’a 3 choses qui me rendent maussade dans la vie:

Les impôts, la rentrée, et les trucs soi disant réparés qui ne marchent finalement pas.

Parisvenise |
The NewPaf |
L'Ouvre Boîte, troupe de Ca... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dim parle du monde
| blagues1
| isafen-n- tudert