Archive pour mars, 2011

Ma fille, ce chameau

Dans le journal intime de ma fille, tu apprends plus de trucs que dans Voici, Public, ou Closer réunis.

(Oui, oui, je sais, c’est mal de fouiller lire et de t’immiscer dans l’intimité de ta fille…blablabla…elle t’en voudra toute sa vie…blablabla…tu es une mère indigne….blablabla….tu mériterais d’être flagellée avec des poils de cul….blablabla…)

  • Primo, je ne fouille pas, je m’instruis.
  • Deuxio, je ne fais que lui témoigner de l’intérêt pour ses écrits. Peut-être que si feu Madame Hugo mère avait montré davantage d’intérêt pour les écrits de son fils, il aurait peut-être pondu autre chose que « Les Misérables » et eu une reconnaissance encore plus mondialement connue, une popularité à l’instar de Britney Spears par exemple…
  • Troisio, je vérifie ses fautes d’orthographe.
  • Quattro (de Wilkinson), c’est tendu en ce moment entre elle et moi, entre elle et son père, entre elle et ses copines…Elle va mal, elle s’ouvre peu, c’est si facile et tentant de lire ce qui la tracasse.
  • Cinquo, j’apprends des choses sur moi dont je ne soupçonnais même pas l’existence.

Si, si, véridique.

En plus, c’est pas bien méchant, ça ne fait que 2 jours qu’elle l’a commencé son journal. Y’a pas mort d’homme non plus. D’autant que ce cahier, c’est moi qui le lui ai fourni quand elle est descendue avant-hier:

- M’man, pfffff…(oui, ma fille aime soupirer. D’ailleurs, elle doit avoir des poumons ultra-développés vu la quantité d’air qu’elle est capable de rejeter en une seule expiration) T’aurais pas un cahier  pour moi ?

- Heu si, là, mon cahier de texte pour le travail ( tu sais, le cahier avec une reliure en carton épais qu’on te refourgue à la rentrée pour noter à la fin de chaque heure ce que t’as fait dans ton cours) Prends-le, il ne me sert pas. Ah euh…non… En fait, je ne peux pas te le donner…

- Pourquoi ?

- Non, non, rien…

J’allais tout de même pas lui dire qu’avec Chéri, on s’est amusé un soir à faire de savants calculs sur notre compatibilité amoureuse d’après les lettres de nos prénoms. Et encore moins que sur la page suivante, on a calculé, selon la même méthode, notre compatibilité sexuelle. (D’ailleurs, faudra que je dise à Chéri ce soir quand il rentrera qu’on a dû se planter quelque part dans le calcul…)

Du coup, je lui file un autre cahier, qu’elle prend dédaigneusement, avant de monter dans sa chambre. (J’attends toujours son merci….)

Cahier que je m’empresse d’ouvrir le lendemain pendant qu’elle est à l’école (après tout, j’en suis actionnaire à 50%)

1ère page: « journal intime n°3. Interdit de mettre vos nez dedans ! » (pfff, alors là, même pô peur d’abord !)

Page n°2: « Ma mère est une grosse gourde ! Je lui demande un cahier, et elle me refile un qui est DEJA rempli ! Elle me dit « Non, non, je peux pas te donner celui-là », alors je suis retournée discrètement voir ce qu’il y avait dedans. C’était ça : (là, je vois avec horreur qu’elle a déchiré les pages avec nos scores et qu’elle les a collés dans son cahier).  »

Page n°3: « Bucky (alias mon Chéri avec qui j’ai refait ma vie) est parti loin pour son travail. Il nous a ramenés des cadeaux et des sucettes » (elle colle un emballage de chuppa chups)

Page n°4: « maman, elle ne s’occupe jamais de moi. Elle a passé toutes ses soirées à téléphoner à Bucky quand il était à l’étranger (en même temps ma cocotte, à 22h, t’étais supposée dormir !) J’aime bien quand ils se disputent, ça me fait plaisir. Mes cochons d’Inde me manquent. »

Page n°5: « Ma mère est infernale, je ne la supporte plus !!! C’est pas des culottes petit bateau qu’elle porte, mais des culottes grands paquebots ! Il est 13h30 et je crève la dalle, et les deux autres, ils sont en train de parler dans la cuisine ! Bucky, c’est comme un boomerang, plus tu le lances loin, plus il revient. Et mes frères, ils sont tellement petits, qu’il se marieront avec des nains de jardin plus tard. »

Page n°6:  » Objectif abdos: une série de 150. Réussi ? Oui. Tablette ? Pas encore« .

 Bon, réfléchissons.

Déjà, il n’y a pas une faute d’orthographe. Ensuite, …

Bah non, pas d’ensuite. Je me suis effondrée quand j’ai lu ça. Et elle s’est effondrée quand elle s’est rendue compte de mon intrusion. On s’est expliquées, on s’est fait des reproches, on s’est mouchées mutuellement dans nos cheveux, on s’est pardonnées.

Je ne sais pas combien de temps cette trêve va durer, mais une chose est sûre, l’adolescence, c’est pas tchoupi tous les jours; une maman intrusive, c’est pas cool non plus, et enfin, je n’ai pas de culotte paquebot dans ma commode ! Clin doeil

 

Ma fille, ce chameau dans Je suis une biatch action-onRendez-vous sur Hellocoton !

Mes monstres

Mes monstres dans Mes aliens 68658_PA7L28HIF8OCP33OBR6EPCED7T3RBM_morpion_H103239_LMorpion_Mob dans Mes aliens

Je suis l’heureuse maman de 3 mini-terreurs sur pattes:

  • Pépette: 11 ans et 2 mois.  Signe particulier: porte un appareil dentaire qui la fait zozotter. Très beau brin de fille (héritage de sa mère), ainsi qu’un p*tain de caractère (héritage de son père), championne de GRS en devenir. Travaille bien à l’école, aime les activités manuelles et Beyoncé. Alterne moment d’intense émotion et crise existentielle, et trouve que la vie, c’est trop injuste et qu’il n’y en a que pour ses petits frères. Bonne crise pré-adolescente en perspective.
  • Doudou: Bientôt 7 ans. Gentil tout plein mais taquin. Tendance à se laisser bouffer par sa grande soeur et se faire mener par le bout du nez par son petit frère. Belle propension aux mensonges, notamment pour le brossage des dents. Se demande si le Père Noël existe vraiment après que son copain Matthieu ait parlé avec la petite Agathe du CP qui lui a dit que c’était les parents (la garce). Pokémon préféré: Dragonfeu.
  • Timalin: 5 ans. Futé comme un renard. Bon potentiel à l’école mais dissimulé derrière un poil dans la main (le potentiel, hein, pas l’école !) A 2 ans, s’est fait remarquer à Carrefour en faisant pipi dans le bac à crabes. A 3 ans, a fait faire l’avion à un bébé cochon d’Inde qui a moyennement apprécié le tour de manège. A 4 ans, a rendu sa liberté au poisson rouge de son frère via la cuvette des toilettes. A récidivé avec chaque nouveau poisson. (Fuck Némo !) A 5 ans, me demande pourquoi j’ai plus de lait dans mes nénés. « C’est parce que tes collègues, ils ont tout bu ? »

Et quand je ne suis pas accaparée par mes minis-terreurs, ce sont d’autres plus grandes terreurs qui s’en chargent. Mais là, ce sont vraiment d’affreux jojos. Le genre de bidulle allergisant qui te fout des boutons d’acnée tout partout (même sur tes poils de bras). Limite il faudrait un pictogramme 269px-Moins10.svg pour bien te mettre en garde, tu vois. Et limite il te faudrait une blouse antiradiations quand tu te trouves confrontée face à ce T.E.N.I (Truc Etrange Non Identifié).

Des élèves, que ça s’appelle…

action-onRendez-vous sur Hellocoton !

Kinou, by elle-même

Bonjour les gens !

Moi, c’est Kinou.

Enfin, c’est comme ça en tout cas que mon homme me surnomme. Nan, parce que mes parents, ils ont beau être un peu schtarbés du ciboulot, ils ne sont pas allés jusqu’à m’appeler civilement Kinou quand même…

Quoi que… avec eux, cela fait 32 26 ans que j’ai appris à me méfier (période gestationnelle incluse).

 Que dire d’autre sinon ?

 Je mesure 1 mètre 64 et demi (sur la pointe des pieds) pour un poids de 56 kgs (quand j’aurais commencé mon régime), cheveux longs et bruns senteur jasmin, yeux verts, grain de beauté sur la fesse gauche (ça c’est pour booster les statistiques de mon compteur de visites), et que je suis la future Sophie Marceau. (J’attends juste qu’un producteur me découvre au détour d’un rayon du Lidl quand je marche avec une fausse non-chalance derrière mon caddy jaune et bleu en comparant les prix des tampons.)

En attendant de crever l’écran, je fais un boulot que j’adore.

Mais ça, c’est une autre histoire…

Kinou, by elle-même dans Me myself and I action-onRendez-vous sur Hellocoton !

Parisvenise |
The NewPaf |
L'Ouvre Boîte, troupe de Ca... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dim parle du monde
| blagues1
| isafen-n- tudert